La réflexologie plantaire


Définition:

La réflexologie plantaire ERVÉ est une méthode de santé naturelle, manuelle et interactive qui propose de prévenir, soulager et accompagner la personne qui consulte dans la gestion de son trouble ou de sa pathologie.

Elle considère le pied comme une représentation miniaturisée du corps humain et consiste à activer des points et zones reflexes associés à un organe, une partie du corps ou à une glande afin de soulager, de rééquilibrer les diverses fonctions vitales, de renforcer les organes déséquilibré ou encrassés et de favoriser l'auto guérison.

Outre son intérêt en matière de gestion du stress, de libération émotionnelle et de soulagement des tensions nerveuses, la réflexologie plantaire présente bien d'autres applications.

Elle travaille sur le plan physique, énergétique et psycho émotionnel de l'individu qui rencontrera, en fonction de son état général, des zones plus ou moins confortables.

La séance de réflexologie ERVÉ inclus un protocole spécifique de drainage ayant pour fonction de favoriser l'élimination des toxines.

Histoire:

La réflexologie plantaire est pratiquée par différents peuples depuis l'antiquité. On reconnait que la première forme de réflexologie plantaire est originaire de Chine et remonterait à plus de 5000 ans. Les chinois ont toujours accordé au pied une place importante dans le corps humain et l'étymologie du mot "pied" en chinois signifie " partie du corps qui sauvegarde la santé". (Aujourd'hui encore la réflexologie plantaire est couramment pratiquée en Chine et incluse dans les pratiques de la Médecine Traditionnelle Chinoise.)

En Asie, l'empreinte du pied de Bouddha est illustrée avec de petites cases représentant chacune une partie du corps.

Les historiens ont trouvé des preuves de l'utilisation de la réflexologie plantaire dans les civilisations indienne, inca et maya. En Egypte, les fresques tombales datant de près de 2300 ans avant notre ère représentent des personnages manipulant des pieds ont été découvertes sur le sarcophage du pharaon médecin Ankhamahor.

C'est au XXème siècle aux Etats Unis que le docteur Fitzgerald fonde la "Thérapie des zones" et l'intègre à sa pratique. Il propose un découpage du corps en 10 zones longitudinales et verticales. Il constate qu'une pression locale sur l'orteil a un effet antalgique sur l'une des 10 zones corporelles. Il utilise cette technique lors d'opérations ORL.

Dans les années 30, sa collaboratrice Eunice Ingham va diffuser et améliorer la méthode Fitzgerald. Elle est l'auteur du premier traité de réflexologie moderne dans lequel l'ensemble du corps est "cartographié" sur les pieds et ouvre la première école de Réflexologie plantaire.

Il existe de nos jours deux approches de la réflexologie plantaire. La première, basée sur la MTC est une approche énergétique, la seconde, basée sur les découvertes de Ingham, constitue une approche purement occidentale.

La réflexologie plantaire ERVÉ mêle ses approches en utilisant la théorie des méridiens chinois qui repose sur la circulation des flux énergétiques et la carte des zones qui permet d'agir sur des points extrêmement précis du corps humain. De plus, elle accorde une importance majeure au drainage des toxines favorisant ainsi l'homéostasie.